15 C
Paris
jeudi, juin 13, 2024
spot_img
AccueilCoup de CoeurPratiquez-vous « la SLOW LIFE »?

Pratiquez-vous « la SLOW LIFE »?

C’est l’art de vivre l’instant présent dans une vie lente, douce, plus riche, plus proche de la nature, plus authentique avec une nourriture saine, et le souci du partage.

Alors, le tourisme vert ne serait-il pas l’idéal pour expérimenter la slow life et ouvrir la porte de la sérénité et pourquoi pas, du bonheur ?

Vous avez dit « Slow life… ? »

On court sans cesse contre la montre. Notre vie sociale et professionnelle exige de plus en plus de performances, et des cadences plus rapides. Il faut du rendement pour être distingué dans notre société celui qui n’est pas dans le mouvement est écarté.

Au détriment de la qualité de vie, l’individu, le couple et la famille subissent cette tendance de notre époque : faire toujours plus et toujours plus vite, accumuler les activités en un minimum de temps parfois jusqu’au burn out. Est-ce ainsi que l’on peut s’épanouir ?

Et si on changeait de rythme ? La lenteur peut-elle rendre l’existence plus riche tout en restant efficace ?

Pour pratiquer la “Slow-Life” rien de mieux qu’un séjour au camping!

Contre le culte de la vitesse, est née la « Slow life »

C’est en 1986 que le journaliste gastronomique Carlo Petrini lance an Italie « le Slow Food » en réaction au déferlement du « Fast food » américain : il s’agit de faire en sorte de cuisiner les repas au plus près de la nature avec des aliments non transformés. Ce mouvement va s’étendre à l’international, pour revendiquer le plaisir des papilles, et pour défendre la cuisine locale, patrimoniale et la biodiversité alimentaire.

Le « slow », la lenteur, va se diffuser dans tous les secteurs de la société, dans les villes de moins de 50 mille habitants avec les villes labellisées City slow (140 dans 25 pays et dans 10 communes en France), dans l’Art (contre le consumérisme à outrance des œuvres d’art), le tourisme, le management, la consommation, les produits de beauté, d’hygiène, d’entretien, la mode, l’instruction des élèves, et même la sexualité !

La slow life est un art de vivre qui préconise de ralentir sa vie pour la vivre plus intensément, et, en se concentrant sur l’instant présent en toute conscience.

Ralentir ne veut pas dire paresser, l’essentiel n’est pas tant de ralentir que de goûter chaque instant et d’essayer de trouver un équilibre entre lenteur et rapidité pour un plus grand plaisir.

Il faut vivre « en conscience » comme disent les philosophes et préférer la qualité à la quantité et revoir les fondamentaux de la vie : se détacher des écrans, se rapprocher de la nature, et de ceux qu’on aime, manger sain et bio, partager, se détendre…

Alors, choisir des vacances en camping ? Oui car cela implique un hébergement dans la nature et des activités et loisirs extérieurs et de la convivialité donc l’idéal pour vivre une expérience de « slow life » et adopter la « zen attitude ».

Vous trouverez un grand choix de campings qui vous offrent toutes les conditions de vacances « Slow Life »!

On y souffle, on y décompresse, on y passe du bon temps, du temps pour soi, et aussi pour sa famille. Alors, trouvez vite l’hébergement qu’il vous faut pour renouer avec la simplicité, l’authenticité, pour partager, pour créer du lien social, retrouver de la convivialité, et vous reconnecter avec la nature. Dans chaque camping vous trouverez un emplacement dans la verdure pour votre tente, un hébergement ombragé qui vous convient, tente nature, tente-lodge, roulotte, bungalow, chalet, cabane, etc. 

Et si vous êtes camping-cariste vous êtes tout à fait dans le mouvement Slow Life puisque vous avez choisi le moyen de voyager léger, lentement, juste avec l’essentiel de bagages.

Au bord de la mer, à la campagne, à la montagne vous pourrez faire le plein d’iode, d’oxygène, vous déplacer à pied, à vélo, à cheval. Dans les forêts, vous ressentirez un bien fou à marcher, à embrasser les arbres, à respirer leurs essences, à lire, à fermer les yeux, bien calé au pied de leur tronc solide et leur feuillage bienveillant, à écouter les sons de la nature vivante et sauvage, à méditer au calme, loin de la foule. Vos pas vous amèneront, peut-être, au bord d’un ruisseau et, là encore laissez-vous bercer …vous serez comblé par son murmure, son clapotis, son bruissement quand il saute de rocher en rocher… laissez votre esprit vagabonder avec lui.

Au bord d’un lac, lieu idéal, lui aussi, pour méditer, vous vous imprégnerez de la beauté des lieux, du silence, et, comme le poète Lamartine, au Lac du Bourget, vous direz peut-être : « Ô temps, suspends ton vol, et vous, heures propices, suspendez votre cours ! Laissez-nous savourer les rapides délices des plus beaux de nos jours ! »

A la mer, attardez-vous à toucher le sable, contempler la plage, les rochers, l’horizon infini, le mouvement perpétuel des vagues, les couleurs changeantes de l’eau et du ciel, les crêtes d’écume emportées par le vent.

Transmettez à vos enfants le respect envers la nature l’émerveillement devant la beauté de notre planète, du soleil qui se couche, d’une nuit étoilée, du vol, de la parure et du chant des oiseaux, de l’éclat des petites fleurs sauvages. Apprenez-leur pourquoi il ne faut pas les cueillir.

Laissez les routes goudronnées, osez prendre seul ou en famille les chemins de traverse, les petits sentiers, pleins de mystères et de découvertes.

Chemin mer
Osez prendre les chemins de traverse…

Rencontrez les gens du pays, leurs traditions, leurs recettes locales. Enrichissez-vous de leurs savoirs et partagez le vôtre avec eux.

La pandémie et son confinement ont été en quelque sorte une initiation forcée à la « Slow life » Il a fallu revoir toutes nos habitudes. Ce fut un moment propice pour se recentrer sur les essentiels de la vie car on se devait parfois d’assurer les besoins des enfants, le télétravail, le quotidien domestique et la cohabitation de toute la famille. La tâche fut difficile pour beaucoup. Et l’envie d’évasion, de nature et de mieux vivre s’est développée, au point que l’on parle maintenant d’une vraie migration vers les campagnes, vers les grands espaces, là où l’on respire et où la vie prend tout son sens.

Alors, convaincus par la Slow life ?

 Oui, bien sûr, et vous pourrez reprendre en chœur, avec nous, les paroles de la célèbre chanson de George Moustaki pour en faire votre credo :

« Nous prendrons le temps de vivre, d’être libres, mon amour… »

Views: 224

Sylvie
Sylviehttps://www.destinationluxe.com
Passionnée de voyages, de littérature et de mode, je suis toujours à l'affût des dernières tendances à suivre! Vous trouverez également dans mes articles tous mes coups de coeurs et bonnes adresses!
A Lire Aussi

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!
- Publicité - pub

Les Plus Populaires

- Publicité - pub
error: Ce contenu est soumis aux Droits d auteur.